numéro


numéro

numéro [ nymero ] n. m.
• 1560; it. numero « nombre »
1Marque en chiffres, nombre attribué à une chose pour la caractériser parmi des choses semblables, ou la classer dans une série (abrév. No, no, devant un nombre). Numéro d'une maison. Numéro bis, ter, ajouté entre deux numéros. Numéro d'une place dans une salle de spectacle, dans un train. Numéro d'attente dans une file. Numéro d'immatriculation d'une automobile. Numéro d'inscription. matricule. Numéro de Sécurité sociale. Numéro de compte (bancaire, postal), de carte de crédit. Numéro d'un navire : numéro officiel et définitif de chaque bâtiment de la Marine nationale. — Numéros des pages d'un livre ( pagination) .
Numéro de téléphone, d'appel, ou absolt numéro. Composer, faire un numéro. Le numéro que vous avez demandé n'est plus en service. Numéro vert.
Comm. Numéro exprimant la taille, la grosseur relative d'un objet. Morceaux de sucre numéro 4. Numéro des verres de lunettes : nombre indiquant le degré de convergence ou de divergence des verres. Vendre au numéro (peintres),selon la dimension.
Chim. Numéro atomique.
2Ce qui porte un numéro. Habiter au numéro 12 (maison). C'est le numéro trois qui est arrivé le premier (courses).Spécialt Nombre utilisé dans le tirage au sort, les jeux de hasard, les loteries. Numéro des anciens tirages au sort dans le recrutement de l'armée. Tirer le bon, le mauvais numéro. Loc. fig. Avoir tiré le bon numéro : avoir de la chance. « Vous avez chipé à la loterie le bon numéro, l'amour dans le sacrement » (Hugo) . Numéros d'une grille de loto. Numéros sortants, gagnants.
3Loc. adj. NUMÉRO UN : principal. L'ennemi public numéro un. C'est leur problème numéro un.
Subst. Personne, entreprise qui occupe la première place (dans une hiérarchie, un classement). Cette militante est le numéro un (ou la numéro un) du parti. Le numéro un mondial du logiciel. leader . Par ext. Le numéro deux de la politique étrangère américaine.
4(1901) Fam. Personne bizarre, originale. Quel numéro ! phénomène. « Dites donc, ça a l'air d'un drôle de numéro, votre client » (Montherlant ). fam. spécimen.
5Partie d'un ouvrage périodique qui paraît en une seule fois et porte un numéro; chacun des exemplaires. livraison. Numéro d'une revue. Numéro épuisé. Numéro spécial, traitant d'un sujet particulier. — Loc. La suite au prochain numéro : la suite de l'article paraîtra dans le numéro suivant ( épisode) . Fig. et fam. La suite à demain, à plus tard.
6(1879) Petit spectacle faisant partie d'un programme de variétés, du répertoire d'un artiste de cirque, de music-hall. Numéro de chant, de danse, de cirque. Les trapézistes X dans leur nouveau numéro. Fig. et fam. Spectacle donné par qqn qui se fait remarquer. Cesse ton numéro. cinéma.
⊗ HOM. Numéraux (numéral).

numéro nom masculin (italien numero, du latin numerus, nombre) Nombre utilisé pour indiquer la place de quelque chose dans une série, pour attribuer un tour dans une file d'attente, pour identifier quelqu'un, quelque chose : Les numéros des pages d'un livre. Numéro d'immatriculation d'une voiture. Suivi d'un chiffre, d'un nombre, après un nom, désigne une chose, une entité par le nombre qu'on leur a attribué (s'abrège en n°) : Chambre numéro 2. Nombre d'une série destiné à un jeu de hasard ; billet portant l'inscription de ce nombre et qui donne le droit de concourir au tirage d'une loterie : Jouer sur le numéro 7. Le numéro gagnant. Chaque partie, chaque livraison d'une publication périodique : Le dernier numéro de cette revue était remarquable. Chacun des tours composant une attraction dans un spectacle de variétés ; l'attraction elle-même. Familier. Personne originale, bizarre : C'est un drôle de numéro. Marine En yachting, ensemble de chiffres que les yachts de course sont astreints à porter dans le haut de leur voilure. Optique Numéro indiquant en dioptries la puissance optique d'un verre de lunettes. Pharmacie Mis à la fin d'une formule médicale (en abrégé n°), indique le nombre d'unités semblables à préparer et à délivrer. Textiles Chiffre indiquant la grosseur d'un fil. (Le numéro métrique [Nm] d'un fil est la longueur en mètres d'un gramme de ce fil.) ● numéro (difficultés) nom masculin (italien numero, du latin numerus, nombre) Orthographe S'abrège en no, (au pluriel nos) seulement s'il est suivi d'un chiffre et quand il n'est pas immédiatement précédé d'un article : le quai no 3 ; la chambre no 408 ; « le Bien public », no 915. Dans les autres cas, on n'abrège pas : un numéro pair, le numéro 8. ● numéro (expressions) nom masculin (italien numero, du latin numerus, nombre) Familier. Faire son numéro, se livrer à ses excentricités habituelles. Familier. La suite au prochain numéro, la suite à demain, à la prochaine fois. N'être qu'un numéro, être considéré comme un exemplaire abstrait parmi d'autres, perdre son identité. Numéro un, deux, etc., personne ou chose qui, dans un domaine, occupe la première place (la seconde, etc.) : Le numéro un du tennis. Numéro postal, en Suisse, code postal. Tirer, avoir tiré le bon numéro, avoir de la chance, spécialement en ménage. Numéro d'un navire, nom du navire, signalé au moyen des pavillons du code international. Numéro de voilure, numéro précisant la série à laquelle appartient un yacht des séries internationales. Numéro d'une unité formant corps, celui qui a été affecté, dans l'ordre de bataille d'une arme ou d'un service, à chaque corps de troupes. ● numéro (homonymes) nom masculin (italien numero, du latin numerus, nombre) numéraux adjectif pluriel numéraux nom masculin plurielnuméro (synonymes) nom masculin (italien numero, du latin numerus, nombre) Chacun des tours composant une attraction dans un spectacle de...
Synonymes :
Familier. Personne originale, bizarre
Synonymes :
- drôle
- lascar (familier)
- loustic (familier)
- zèbre (familier)
- zigoto (populaire)
- zigue (populaire)
- zouave (populaire)

numéro
n. m. (N0, n0 par abrév. devant un nombre en chiffres.)
d1./d Chiffre, nombre que l'on inscrit sur une chose, et qui sert à la reconnaître, à la classer. Le numéro d'une page, d'un immeuble, d'une carte d'identité.
(Liban) Syn. de pointure.
(Belgique) Numéro postal ou (Suisse) numéro postal d'acheminement: code postal.
Loc. fig. Tirer le bon numéro: être favorisé par la chance.
CHIM Numéro atomique d'un élément.
|| Le numéro un: le membre le plus important (du gouvernement d'un pays, d'un groupement politique, etc.).
d2./d Chacune des livraisons d'un périodique. Un numéro de revue.
d3./d Partie du programme d'un spectacle de variétés, de cirque, présentée par un même artiste ou un même groupe d'artistes. Un numéro de chant, d'acrobatie.
|| Fig., Fam. Exhibition déplacée. C'est bientôt fini, ton petit numéro?
d4./d Fig., Fam. Personne originale. C'est un numéro, un drôle de numéro!

⇒NUMÉRO, subst. masc.
A. —1. Chiffre, nombre attribué à une chose et qui sert à indiquer sa place dans une série, à la classer, à la reconnaître (abrév. usuelle devant un chiffre: no, No; au plur.: nos, Nos). Mme de Lesseps est accouchée d'un second garçon ou d'un troisième. Je ne me rappelle pas précisément le numéro (MÉRIMÉE, Lettres ctesse de Montijo, 1847, p.264). Au moment de l'envoi de la commande, il [l'agent] souligne l'offre retenue, et inscrit le numéro et la date de la commande dans des colonnes spéciales (VILLEMER, Organ. industr., 1947, p.95). Des schémas ou photographies indiquent l'emplacement des plaques concernant: —le type du véhicule, sa puissance, son symbole; —le numéro de livraison du châssis; —le numéro de fabrication ou numéro du châssis; —le numéro du moteur; —le numéro de la carrosserie (CHAPELAIN, Techn. automob., 1956, p.22).
P. méton. [En parlant d'une pers.] Petrisberg, un camp de triage où les prisonniers, une fois enregistrés et couchés sur les répertoires hitlériens, étaient distribués dans la région selon les besoins de l'office du travail. Chaque soir, on affichait aux portes des baraques la liste des numéros partants (AMBRIÈRE, Gdes vac., 1946, p.48).
♦(Subst. +) numéro + chiffre. La chambre à oeil de boeuf, qui donnait au-dessus de l'appartement d'Emilia, portait le numéro 14 (BOURGES, Crépusc. dieux, 1884, p.309). De l'autre côté, dans la cave no 2, des hommes veillaient aussi (BARBUSSE, Feu, 1916, p. 287). Ordonnance no 11 (...). Article Premier (DE GAULLE, Mém. guerre, 1954, p.305).
MUS. La grande sonate récitative op. 31, numéro 2 (ROLLAND, Beethoven, t. 2, 1937, p.481).
a) [Dans la notation d'une adresse] Mr Mège médecin demeurant à Paris rue de la Michodière no 13 (BALZAC, Corresp., 1837, p.356). —Rue de la Fontaine! (...) et à quel numéro? —Au numéro 28 (DUMAS père, Monte-Cristo, t. 2, 1846, p.28). Personne! Rue Saint-Dominique, numéro dix-sept, pas de monsieur Urbain Fabre! On ne sait pas ce que c'est! (HUGO, Misér., t. 1, 1862, p.957).
Pop. (Maison à) gros numéro. ,,Maison de prostitution`` (SANDRY-CARR. 1963).
Régional
Région. (Suisse). Numéro postal. Ensemble de chiffres précédant un nom de lieu pour faciliter le tri du courrier. Synon. (France) code postal. N'oubliez pas de mentionner le numéro postal! Numéros postaux d'acheminement (Annuaire téléphonique suisse, 1981-83).
Région. (Canada). Numéro civique. Numéro d'une maison (d'apr. DUL. 1968).
b) En partic.
) Numéro (de téléphone). Le numéro d'appel d'un abonné; composer un numéro. Je me rembrunissais en songeant qu'il y avait le téléphone dans ma chambre d'hôtel, qu'elle serait tout le temps à me téléphoner, qu'il faudrait lui donner un faux numéro (MONTHERL., Pte Inf. Castille, 1929, p.615). Augustin lui offrit de quoi écrire, mais il tira de sa poche un bloc où étaient imprimés ses heures de consultations, son numéro de téléphone et, en évidence, son titre d'ancien interne des hôpitaux de Lyon (MALÈGUE, Augustin, t. 2, 1933, p.120):
1. ... il décroche le téléphone, forme un numéro, on entend distinctement le signal d'appel, personne ne répond. Il forme alors un autre numéro, on entend à nouveau le signal d'appel, personne ne répond.
CAMUS, Cas intéress., 1955, 2e temps, 8e tabl., p.687.
) [Sert à désigner la grosseur, la longueur, la largeur, la qualité de certaines marchandises] Les épingles des numéros trois, quatre et cinq sont les plus petites de toutes (Ac. 1835, 1878). Du ruban, du fil, du coton, de la laine, de la soie de tel numéro (Ac. 1835-1935). Les divers cordages dont on se sert dans l'aérostation militaire, sont classés en ficelles, cordeaux et cordes, pièces qui sont elles-mêmes distinguées en numéros, selon leurs diamètres respectifs (LEDIEU, CADIAT, Nouv. matér. nav., 1899, p.333).
OPT. Nombre indiquant le degré de convergence ou de divergence des verres. Les verres de vos lunettes sont d'un numéro trop fort pour vous. L'oculiste vous donnera le numéro qui convient à votre vue (Ac. 1935).
[En parlant d'une marchandise, d'une denrée] Vx. Être du bon numéro. ,,Être de bonne qualité`` (Ac. 1835).
) Numéro (d'immatriculation, minéralogique) d'une voiture. Relever le numéro d'une voiture. J'ai pris le numéro de l'automobile qui vous a renversé (Ac. 1935). Numéros des plaques d'immatriculation des automobiles (BARR. 1967).
) MAR. Numéro (officiel); numéro (d'un navire). Indicatif officiel de chaque bâtiment de la Marine Nationale (d'apr. LE CLÈRE 1960). Numéro d'escadre; hisser son numéro (GRUSS. 1952). Les numéros officiels de tous les bâtiments de l'État sont contenus dans un volume spécial (...). Les bâtiments de commerce français n'ont pas de numéro (GRUSS. 1952).
c) [Dans des syntagmes] Numéro de police.
) CHIM. Numéro atomique (d'un élément). Synon. de nombre atomique. Solutions solides formées par une faible quantité de certains métaux, de numéro atomique assez élevé, en dilution dans un corps minéral cristallisé mauvais conducteur de l'électricité (M. CURIE, Luminescence, 1934, p.3).
) ART MILIT. Numéro matricule. Les isolateurs, traversins, matelas et couvertures doivent porter une étiquette avec le nom, le numéro matricule du détenteur et le numéro de l'unité (LUBRANO-LAVADERA, Législ. et admin. milit., 1954, p.220).
Numéro de régiment. ,,Les régiments sont désignés par des numéros que les soldats portent brodés ou piqués sur le col et sur la coiffure (...). Depuis qu'en 1945, la tenue kaki a été adoptée, les numéros des régiments se voient sur la manche`` (LELOIR 1961). D. Juan: Et le numéro du régiment? Mme de Coulanges: ... le quatorzième, je crois... ou bien peut-être ai-je confondu les numéros (MÉRIMÉE, Théâtre Cl. Gazul, 1825, p.42). Redonne-moi le numéro du régiment de La Chaussée (FLAUB., Corresp., 1865, p.165).
ADMIN. Numéro d'identification nationale; numéro matricule; numéro de Sécurité sociale. Née le 22 janvier 1851, admise le 23 du même mois, sous le numéro matricule 1634. Ainsi, père et mère inconnus, aucun papier, pas même un extrait de naissance, rien que ce livret d'une froideur administrative (ZOLA, Rêve, 1888, p.14):
2. Depuis le 1er janvier 1947, c'est l'I.N.S.E.E. qui donne le numéro matricule composé de 13 chiffres groupés en 5 composantes:
—un chiffre pour le sexe.
—deux chiffres qui sont les deux derniers du millésime de l'année de naissance (...).
—trois chiffres constituant un numéro d'ordre.
MORET, GUENIOT, Manuel pratique de l'assistante soc., 1953, p.26.
FIN. Numéro d'un billet de banque.
Numéro de compte (v. ce mot II C 1 b). Ensemble de signes numériques ou alphanumériques identifiant un compte dans un établissement déterminé (d'apr. Procéd. banc. 1979).
) INFORMAT., BIBLIOTHÉCON. Toutes ces fiches sont établies en double exemplaire, portant un numéro d'ordre de fichier général imprimé à l'avance (GRIAULE, Méth. ethnogr., 1957, p.73). Numéro d'opération (Num. 1969). Numéro d'appel (LE GARFF 1975). Numéro de commande, de référence (SCHUWER Éd. 1977). Numéro d'entrée. ,,Numéro unique, attribué une fois pour toutes à tout volume acquis par une bibliothèque et destiné à être intégré à son fonds`` (ROLLAND-COUL. 1969).
) CIN. Numéro de plan. ,,Numéro que reçoit chaque plan dans le découpage du film et qui apparaît sur l'ardoise (...) lors des prises de vue`` (GITEAU 1970). D'où nécessité de grouper par décor et par séquence tous les plans ou numéros qui s'y passent (A. BERTHOMIEU, Essai de gramm. cinématogr., 1946, p.60).
2. Loc., vieilli.
Un homme entend le numéro. ,,Il est habile dans le commerce dont il se mêle, (...) son habileté lui est profitable`` (Ac. 1798-1878).
Pop. et arg.
Retenir le numéro (de qqn). ,,Expression à l'adresse de quelqu'un qu'on menace. Je retiens votre numéro, je ne vous oublierai pas, vous aurez de mes nouvelles`` (FRANCE 1907).
Connaître le numéro (de qqn). Connaître la valeur (de quelqu'un). Connaître le numéro de quelqu'un, c'est-à-dire être fixé sur sa valeur morale (LARCH. 1858, p.615).
3. Loc. arg., pop.
Numéro 100. Cabinets d'aisance. Aller au numéro 100: Se rendre aux lieux d'aisance (LARCH. 1858, p.615).
Le numéro cent un. ,,La guillotine`` (ESN. 1966). Guillotine (la) (...) le numéro 101 (...) les deux mats [lire mâts] (Dict. arg., 1847, p.181).
Numéro sept. ,,Crochet de chiffonnier`` (LARCH. 1880). Les épaules courbées sous le poids de sa hotte, le corps plié en deux, la lanterne d'une main et le numéro sept de l'autre, le pauvre vieil ivrogne s'en allait titubant par les rues désertes (FRANCE 1907).
4. Numéro un, loc. adj. ou subst.
a) Loc. adj. Essentiel, primordial, de premier choix.
[En parlant d'une pers., d'une collectivité, d'une entreprise] Qui, dans un classement, dans une hiérarchie, occupe la première place. Celui-là, dit Cottard quand le juge fut parti, c'est l'ennemi numéro un (CAMUS, Peste, 1947, p.1336). On se tournait désormais contre moi, l'ennemi numéro un, contre qui toutes les armes allaient devenir bonnes (H. BAZIN, Vipère, 1948, p.177). N. fut le conseiller numéro un du premier ministre (Le Monde, 29 mai 1974 ds GILB. 1980).
[En parlant d'une chose] Vous voilà frais comme une pomme, commandant. Je vois (...) que ce coup de poing numéro un n'a pas produit sur votre teint plus d'effet moral qu'une caresse (FEUILLET, Bellah, 1850, p.83).
ART MILIT. Tenue numéro un. Tenue de parade. Tenue de soirée (...). Elle est réservée aux soirées où la tenue de soirée est de rigueur. Encore non obligatoire, elle est remplacée par la tenue de cérémonie (tenue no 1) pour les officiers qui ne la possèdent pas (Savoir-vivre et corresp., École d'application de l'artillerie, 1961, p.43).
P. métaph. Les étoiles avaient un air de boutons bien astiqués qui présage aux ignorants que, le soleil ayant résolu de faire la fête du lendemain, le mois de juin gardera son habit numéro un (ESTAUNIÉ, Sil. camp., 1925, p.54).
[En parlant d'une chose abstr.] Solange nous est arrivée ces jours-ci avec un programme alarmiste no 1 (SAND, Corresp., 1870, p.33). La mise au pilori des pollueurs est désormais l'arme numéro un de ceux qui veulent sauver la planète (Le Monde, 27 mars 1975 ds GILB. 1980).
Loc. à valeur exclam. Formidable, admirable! La baronne: (...) on appelle mon gendre (...) et comme il passait devant la porte Saint-Denis, voilà un de ces animaux-là qui lui lâche un coup de fusil (...). Trois jours après, ma fille était veuve. Est-ce du guignon? Le général: Numéro un! (FEUILLET, Scènes et com., 1854, pp.205-206).
P. anal., vieilli. (De, du) premier numéro. Servez-lui du bonheur premier numéro (BALZAC, Rabouill., 1842, p.529). Je me souviens, quant à Lévy, de lui avoir dit ici, l'été dernier, que je trouvais la chose [la Tentation de saint Antoine] superbe et de premier numéro (SAND, op.cit., 1874, p. 310).
b) Loc. subst. Le numéro un
Le membre le plus important (d'un gouvernement, d'un pays, d'un groupement politique). Le numéro un des constructeurs étrangers sur le marché français de l'automobile (Paris-Match, 15 mars 1975 ds GILB. 1980). Et puis, à partir de 1970, il [Brejnev] se met à parler de tout. Sans qu'on puisse fixer avec précision la date de la mutation, il est vraiment devenu le numéro 1 et reconnu comme tel (Le Monde, 12 nov. 1982, p.2, col. 6).
Pop. L'amant en titre d'une prostituée (d'apr. SANDRY-CARR. 1963). Ça l'amant d'Amanda!... Oui! Ah! mais tu sais, chéri, c'est pas son numéro un (FRANCE 1907).
♦ ,,Maîtresse en titre, en raison de son ancienneté et de sa valeur`` (CHAUTARD Vie étrange Arg. 1931, p.480).
c) P. anal., loc. subst. Numéro deux, trois, quatre, etc. Celui qui occupe le deuxième, le troisième, le quatrième rang. Andrew Young, le no 3 de la politique étrangère américaine (L'Express, 24 juill. 1978 ds GILB. 1980).
Numéro un bis. Il s'agit de M. Waldeck Rochet, qui devient le «numéro un bis» du P.C.F., aux côtés de Maurice Thorez, dès lors président (Le Monde, 3 févr. 1976, p.1, col.6).
B.ÉD. ,,Chacun des exemplaires d'une publication portant le même numéro d'ordre, c'est-à-dire appartenant à une même parution`` (VOYENNE 1967); p.méton., exemplaire de tel ou tel numéro. Synon. livraison (v. ce mot C). Un numéro très intéressant; un numéro de journal, de périodique, de revue. Bulletin de la statistique générale de la France et du service d'observation des prix (...) qui paraît en 4 numéros trimestriels, 12 suppléments mensuels, et des suppléments hebdomadaires (Civilis. écr., 1939, p.26-1). Extrait des statuts imprimé en tête de chacun des numéros de la revue l'Enseignement technique (Encyclop.éduc., 1960, p.181):
3. La Presse ne paraissait pas le lundi: Girardin l'avait décidé par imitation de ses chers journaux anglais, pour respecter le repos dominical et pour avoir cinquante-deux numéros en moins à servir.
MORIENVAL, Créateurs gde presse, 1934, p.60.
Numéro spécial. ,,Parution ayant un caractère exceptionnel et une présentation particulièrement soignée, à l'occasion d'un événement important, d'un anniversaire, etc.`` (VOYENNE 1967). J'ai devant moi, maintenant, un article sur Valéry promis pour le numéro spécial du Divan (GIDE, Journal, 1922, p.732):
4. —Numéro spécial!... Le Semeur!... Révélation sur l'affaire Dreyfus!..; Conscience, lettre au peuple français, de Marc-Élie Luce, sénateur, membre de l'Institut, professeur au Collège de France...
MARTIN DU G., J. Barois, 1913, p.372.
Numéro spécimen. ,,Exemplaire non vendu, destiné à la propagande`` (VOYENNE 1967). Et le 2 janvier 1831, le Garde National publiait un nouveau numéro spécimen annonçant qu'il annexait la Garde nationale et l'Agence dont les bureaux subsistaient (MORIENVAL, Créateurs gde presse, 1934, p.34). Numéro-spécimen, subst.masc. Nouvelle revue hebdomadaire illustrée de l'automobile sous le titre La Locomotion. Le numéro-spécimen est en préparation (R. mens. Touring-Club de France, août 1901, 365b ds QUEM. DDL t.17).
Loc. La suite au prochain numéro. La suite (de l'article, de l'histoire) paraîtra dans le numéro suivant (du journal, de la revue). (Ds Ac. 1935).
Au fig. Ce qui reste à dire, à faire est remis à plus tard. Léandre aime à cette heure Héro. Rose aime Albert.La suite au prochain numéro (HUGO, Toute la lyre, t.2, 1885, p.211).
Vente au numéro. ,,Vente qui se fait exemplaire par exemplaire contrairement à la vente par abonnement`` (VOYENNE 1967).
P. anal., arg. des peintres. Vendre au numéro. ,,Avoir la vente certaine de ses toiles à un prix proportionné à leur dimension`` (ESN. 1966). Travailler au numéro. Même il eut la honte de se faire refuser des portraits à vingt-cinq francs, parce qu'il ratait la ressemblance; et il en arriva au dernier degré de la misère, il travailla «au numéro» (ZOLA, OEuvre, 1886, p.271).
C. —Nombre destiné à une distribution selon le hasard, utilisé dans divers jeux, dans les loteries, dans les tirages au sort.Numéro de loterie. J'ai vu des mères de famille qui apprenaient à leurs enfants à jouer sur les couleurs; aux plus grands, elles permettaient de s'essayer sur les numéros (NERVAL, Lorely, 1852, p.44). Vous trouvez naturel (...) que l'employé de bureau attende anxieusement le «complet résultat des courses», ou, si nous sommes en Italie, la liste des numéros gagnants (GIDE, Journal, 1932, p.1109):
5. Il doit y avoir de cette rage-là chez le joueur qui, forcé de quitter la table, apprend la sortie du numéro sur lequel il voulait ponter et qui lui aurait ramené trente-six fois sa mise.
BOURGET, Disciple, 1889, p.179.
P. métaph. J'ai précédé lord Byron dans la vie, il m'a précédé dans la mort: il a été appelé avant son tour: mon numéro primait le sien, et pourtant le sien est sorti le premier (CHATEAUBR., Essai litt.angl., t.2, 1836, p.315).
Numéro plein. ,,Terme de joueur de roulette`` (LARCH. Nouv. Suppl. 1889, p.167). Si vous mettez un louis sur le 12, au milieu du carré qui porte ce chiffre, c'est-à-dire si vous jouez sur un numéro plein (A. Belot, [18]87) (LARCH. Nouv. Suppl. 1889, p.167).
Loc. Filer le bon numéro. ,,Donner un renseignement utile, un tuyau`` (CAR. Argot 1977).
[Dans l'ancienne pratique du tirage au sort des jeunes conscrits] Tirer le bon numéro. En attendant, les gars qui étaient tombés au sort avaient plutôt triste mine. Qu'on imagine aussi ce que c'était, tirer un mauvais numéro! Sept ans loin du pays, de la vie et de tout.Une désolation dans les familles, un vrai malheur! (POURRAT, Gaspard, 1922, p.224).
P. ext. [P. allus. à cette pratique] Avoir, tirer le/un bon numéro, un mauvais numéro. Être favorisé par la chance, être malchanceux. Ma fille est majeure (...) elle agira donc selon son idée. Entrez, faites-vous connaître; je souhaite que vous ayez le bon numéro! (SAND, Mare au diable, 1846, p.114). Tâchez de tirer un bon numéro (VERLAINE, Corresp., t.1, 1871, p.278):
6. ... Vigny (...) souffrit beaucoup des mauvais numéros qui lui échurent souvent, des humiliations qu'il reçut (...). C'est de sa mauvaise étoile qu'il fit, avec la conscience d'une déchéance et d'un pis-aller, la lumière de sa vie intérieure...
THIBAUDET, Réflex. litt., 1936, p.29.
En partic., pop. et fam. Avoir tiré le bon numéro. ,,Avoir un conjoint parfait`` (CAR. Argot 1977).
D. —1. Partie du programme d'un spectacle de variétés, de cirque, de music-hall, présentée par un artiste ou un groupe d'artistes. Un numéro sensationnel; numéro d'acrobatie, d'athlétisme, de danse; numéro d'équilibriste. Rien n'est original dans les quatre-vingts premiers films que tourne Méliès en 1896, pas même les numéros de prestidigitation, films sans truquage (SADOUL, Cin., 1949, p.27):
7. Au cirque le spectacle a lieu sur plusieurs registres. Toute une partie du programme nécessite que nous levions nos regards pour contempler les numéros de funambules et de trapézistes se déroulant près du cintre.
Hist.spect., 1965, p.1541.
THÉÂTRE. Numéro d'ordre. Numéro indiquant la place de chaque acteur sur la scène:
8. Traverser la scène devant un partenaire s'appelle «faire une passade»; dans un tel mouvement les acteurs changent de numéros, c. à d. que, pour préciser exactement la position de plusieurs personnages au cours d'une scène, le régisseur —après chaque déplacement d'acteur —attribue à chacun un nouveau numéro d'ordre selon une ligne imaginée parallèlement à la rampe, en commençant toujours par la gauche du spectateur.
GENIN, Lang. planches, 1911, p.50.
2. Au fig., fam.
a) Comportement d'une personne qui se donne en spectacle par des attitudes ridicules ou déplacées, peu naturelles. Faire son numéro (habituel). Il fit aussitôt [le gérant du café] son numéro de charme (QUENEAU, Zazie, 1959, p.175).
Arrête ton numéro. Synon. arrête ton cinéma. Qu'est-ce qui se passe, Roger? Qui t'as permis... —Ça va... Arrête ton numéro. C'est pas l'moment... Ton baratin, ça nous intéresse pas (LE BRETON, Razzia, 1954, p.186).
b) Personne originale, individu singulier. De temps en temps (...) on apercevait (...) le psychologue Antoine Bibesco. C'est un des plus amusants numéros que j'aie rencontrés (L. DAUDET, Salons et journaux, 1917, p.226):
9. —Tu es un drôle de numéro, toi. D'ailleurs, vous êtes des rigolos (...). Vous ne savez pas y faire. Il faut que je te donne des conseils. Au régiment il faut se tenir peinard (...). D'abord, il ne faut pas avoir l'air de se fiche du monde...
CENDRARS, Main coupée, 1946, p.248.
c) Vx. Être d'un bon numéro. Être ridicule. Deux papas très-bien ce sont deux papas d'un bon numéro. Comprenez-vous? —Pas trop.—Deux pères parfaitement ridicules dans leur genre (GAUTIER, Hist.de l'art dramatique en France, 3, p.289 in LARCHEY, Dict., 1844 ds QUEM. DDL t.10).
Prononc. et Orth.:[]. Ac. 1694, 1718: numero; dep. 1740: -mé-. Inv. en nombre ds Ac. 1740-1798; v. aussi FÉR. Crit. t.2 1787, GATTEL 1841. Variable ds Ac. 1718 et dep. 1835. La régularisation est due à l'usage fréq. du mot. Étymol. et Hist.1. a) 1589 «nombre mis sur un objet pour le distinguer d'autres objets de la même espèce (surtout terme de commerce)» (Variété hist.et litt., éd. Fournier, t.7, p.269); 1723 «chiffre mis sur une catégorie de marchandises, pour en indiquer la grosseur, la longueur, la qualité» (SAVARY); 1808 c'est du bon numéro «c'est de bonne qualité» (HAUTEL); 1833 du premier numéro (BALZAC, Méd. camp., p.174), 1862 de premier numéro (LARCH. avec citat.de DESLYS); 1836 numéro un (DUMAS père, Kean, V, 1, p.189); b) , p.471); 1846 avoir le bon numéro (SAND, loc. cit.); 1871 tirer un bon numéro (VERLAINE, loc. cit.); c) 1621 [date d'éd.] entendre le numéro «avoir de l'adresse, de l'intelligence» (PASQUIER, loc. cit.); 1665 savoir le numéro (LA FONTAINE, Contes ds OEuvres, éd. H. Regnier, t.4, p.64); 1788 (Les Numéros parisiens ds DELVAU 1866, s.v. connaître); d) 1848 «nom du navire, signalé au moyen des pavillons du code international» (JAL); 1928 numéro atomique (Lar. 20e, s.v. atomique); e) 1800 numéro de maison (doc. ds R. Ling. rom. t.20, p.83); 1872 gros numéro «maison de tolérance» (LARCH.); 1884 maison à numéro (HUYSMANS, À rebours, 264 ds CRESSOT, p.402); f) 1846 «chambre d'hôtel» (DUMAS, Monte-Cristo, t.2, p.530); 1846 «habitant de cette chambre» (ID., nal dans les quatre-vingts premiers films que tourne Méliès en ibid., t.1, p.163); g) 1874 «membre d'une collectivité désigné par son numéro d'aide» (Lar. 19e); 2. 1790 «ouvrage périodique, journal» (MARAT, Pamphlets, Appel à la Nation, 1790, p.141); 3. a) 1844 être d'un bon numéro «être ridicule» (GAUTIER, loc. cit.); 1901 Tu parles d'un numéro! (d'apr. ESN.); b) 1879 «petit spectacle» (GONCOURT, Zemganno, XXXVI ds ROB.). Empr. de l'ital. numero «numéro dans un registre; numéro avec lequel on jouait le jeu de la blanque»; lequel a été repris au lat.numerus (nombre). Fréq. abs. littér.:2916. Fréq. rel. littér.:XIXes.: a) 2446, b) 5564; XXe s.: a) 4452, b) 4654. Bbg. HOPE 1971, p.212. —MARTINET (J.). De la sémiologie du numéro. Linguistique. Paris, 1974, t.10, n° 2, pp.47-61. —QUEM. DDL t.10.

numéro [nymeʀo] n. m.
ÉTYM. 1589; ital. numero « nombre », du lat. numerus.
1 Marque en chiffres, nombre attribué à une chose pour la caractériser parmi des choses semblables, ou la classer dans une série. (Abrév. : No, no, devant un nombre). || Numéro d'une maison. || Il habite au numéro 23 dans la Grand-rue. || Côté des numéros pairs, impairs. || Numéro bis, ter, ajouté entre deux numéros.Loc. fam. (vx). Gros numéro : maison de tolérance.Numéro cent, lieux d'aisances (selon Littré, calembour : cent et sent).Numéro d'une chambre, d'une salle, d'un box…, d'une piste, d'un quai… || Numéro d'une place dans une salle de spectacle, dans un train…
1 Il sait où demeure Mervyn, et ne désire pas en savoir davantage. Il a inscrit dans un calepin le nom de la rue et le numéro du bâtiment.
Lautréamont, les Chants de Maldoror, VI.
2 Monsieur Vanier, éditeur neuf
Venu pour subjuguer la foule
Habite numéro dix-neuf
Quai Saint-Michel, où de l'eau coule.
Mallarmé, Vers de circonstance, Éditeurs, CXVII.
2.1 Mais ni Heine, ni Nietzsche ne se sont sentis assez polis pour dissimuler à l'Allemagne, quand ils le crurent nécessaire, sa servilité et sa lourdeur, et si j'étais un écrivain et non un prince, ou simplement si j'avais un nom au lieu d'un numéro à ajouter à mon prénom, je n'hésiterais pas à faire comme eux.
Giraudoux, Siegfried et le Limousin, p. 144.
2.2 Au régiment, c'est rare que le Claudius Brodequin n'aille pas, une fois par semaine, voir les personnes du gros numéro.
G. Chevallier, Clochemerle, p. 80.
Par métonymie. || Le numéro 12 : la chambre 12; le client de cette chambre.
Numéro de police ou d'immatriculation d'une automobile. || Relever le numéro d'une voiture en contravention.(1848). || Numéro d'un navire : numéro officiel et définitif de chaque bâtiment de la Marine nationale.
3 À cette époque, la poste restante admettait que le nom du destinataire fût remplacé par des initiales ou des chiffres. « 211-G. » avait séduit Wazemmes, parce que ce pouvait être le numéro de police d'une automobile, de l'auto dont il eût été propriétaire.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. II, VI, p. 68.
Numéros des pages d'un livre ( Pagination), des tomes d'un ouvrage; d'une gravure, d'une note, d'un exemplaire d'une édition de luxe. || Numéro d'un paragraphe. || L'index renvoie aux numéros et non aux pages.Numéro d'un billet de banque.
(1879, Année sc. et industr., 1880, p. 56). || Numéro de téléphone. Absolt. || Faire demander un numéro (→ Métallique, cit. 2), chercher un numéro dans l'annuaire des téléphones.
Numéro de compte (chèques bancaires, postaux…). || Compte bancaire à numéro ( Numéroté).
(1964). En Suisse. || Numéro postal : code postal.
Comm. Numéro exprimant la taille, la grosseur… relative d'un objet. || Numéro de grosseur d'un fil, en fonction de son poids par longueur. || Aiguilles du no 3. || Numéro des morceaux du sucre. || Numéro des verres de lunettes : nombre indiquant le degré de convergence ou de divergence des verres.
Numéro attribué à une personne. || Numéro sur le dossard d'un coureur cycliste. || Numéro d'attente dans une banque. Jeton. || Numéro d'inscription. Matricule (cit. 1 et 2). || Être inscrit sous le numéro tant. || Équipage dont les noms sont devenus des numéros (→ Absorber, cit. 9).
Chim. || Numéro atomique. Atomique.
Spécialt. Nombre utilisé dans le tirage au sort, les jeux de hasard, les loteries… (→ Lot, cit. 6). || Numéro des anciens tirages au sort, dans le recrutement de l'armée. || Tirer le bon, le mauvais numéro. — ☑ Fig. Tirer le bon numéro : avoir de la chance.Numéro d'un billet de loterie. || Numéros sortants, gagnants. || Les numéros se terminant par 124 gagnent 50 francs.
4 Vous avez chipé à la loterie le bon numéro, l'amour dans le sacrement; vous avez le gros lot, gardez-le bien, mettez-le sous clef, ne le gaspillez pas, adorez-vous, et fichez-vous du reste.
Hugo, les Misérables, V, VI, II.
5 Même gamin, il n'avait pu s'entendre avec ses parents; et, plus tard, après avoir tiré un bon numéro, il s'était sauvé de chez eux, pour se louer, d'abord à la Borderie, ensuite à la Chamade.
Zola, la Terre, I, II.
Loc. fig. (Vx). Connaître le numéro de qqn : savoir ce qu'il vaut. — ☑ (1844). Vx. Être d'un bon numéro : être ridicule.
2 (1901). Fam. Personne bizarre, originale.C'est un numéro, un drôle de numéro ! || Quel numéro ! (→ Phénomène). || Ce gosse est un vrai numéro.
6 De Paga, on aurait dit, naguère : c'est un type. Maintenant, on dit : c'est un numéro. Cela signifie qu'il n'a pas une façon ordinaire de considérer et de pratiquer la vie (…)
G. Duhamel, Récits des temps de guerre, I, Mémorial…, X.
7 Dites donc, ça a l'air d'un drôle de numéro, votre client (…)
Montherlant, les Célibataires, I, IV.
3 (Av. 1850, Balzac). Fig., fam. a Numéro un (en fonction d'adj.) : de première qualité. || Un dîner numéro un.
b (En toutes lettres ou en abrégé). Principal.L'ennemi public numéro un. || La cause numéro un de son échec.N. Le premier (dans une hiérarchie). || Le numéro un, le numéro 1 du parti, le No 1 mondial du prêt-à-porter. Leader.
REM. 1. Par ext., on trouve aussi le numéro deux, trois, etc. || « Le no 3 de la politique étrangère américaine » (l'Express, 24 juil. 1978) : le troisième personnage.
2. On trouve, dans cet emploi de numéro un en adj., l'anglicisme number one [nœmbœʀwan]  : || « les trois garçons et la demoiselle de ce groupe français number one… » (l'Express, 21 avr. 1979, p. 17). — N. || « Elle est vite devenue la Number One du comique français féminin » (F. Magazine, déc. 1979, p. 68).
4 (1798). Élément d'un ouvrage périodique qui paraît en une seule fois et porte un numéro. Livraison. || Numéro d'une revue, d'un journal. || Le numéro 35 vient de paraître. || Ce numéro est épuisé. || Premier numéro d'une nouvelle revue (→ Épicer, cit. 5; mécontentement, cit. 6), dernier numéro (→ Crever, cit. 31). || Numéro spécimen. || Un numéro très intéressant. || Posséder un exemplaire (cit. 5) de chacun des numéros parus.Par ext. Exemplaire d'un numéro. || Il tenait à la main le numéro du journal où venait de paraître son interview (cit. 2).
8 (…) il vient de me dire que l'article lui convenait tout à fait, et qu'il l'insérerait, mais seulement le 1er octobre; à cause de la longueur, ce retard l'accommode, à ce qu'il paraît, pour la distribution matérielle de ses numéros.
Sainte-Beuve, Correspondance, 313, 6 sept. 1833.
9 (…) lisez les journaux allemands. Si vous aviez vu le numéro récent de la Leipziger Illustrierte Zeitung ! (…)
Aragon, les Beaux Quartiers, II, XVII.
Loc. La suite au prochain numéro : la suite de l'article paraîtra dans le numéro suivant. Fig., fam. Tournons la page, la suite à demain. || En voilà assez pour aujourd'hui, la suite au prochain numéro !
5 (1879, Goncourt). Petit spectacle faisant partie d'un programme de variétés, du répertoire d'un artiste de cirque, de music-hall… (Ce sens ne figure pas dans le dictionnaire de l'Académie, 8e éd.). || Numéro de chant, de mime, de danse, d'athlétisme, de cirque (→ Déformer, cit. 9), de prestidigitation, de jonglerie (cit. 1)… || Un numéro sensationnel. || Les trapézistes X dans leur nouveau numéro.
10 (…) 4o MM. Gianni et Nello s'engagent en outre des articles ci-dessus stipulés, à donner, tous les soirs, un numéro. — (Note de l'auteur) Un exercice qui devait être exécuté par les deux clowns seuls en scène.
Ed. de Goncourt, les Frères Zemganno, XXXVI.
11 C'est qu'il ne badine pas, notre public de quartier (…) Si nous le laissons, comme dit notre régisseur-belluaire, « avoir faim » cinq minutes entre deux numéros, les hurlements, les bouts de mégots, les peaux d'orange partiront tout seuls (…)
Colette, la Vagabonde, p. 20.
12 Ces girls qui, toutes, ressemblent à d'illustres héroïnes de cinéma, ces girls ne vont pas danser un numéro dans une « superproduction ».
G. Duhamel, Scènes de la vie future, VIII.
(1895, in Esnault). Comportement d'une personne qui veut se faire remarquer (le plus souvent en loc. : commencer, faire, finir…, un, son numéro). || Il nous a fait son numéro habituel. || Elle lui a fait le numéro de la cover-girl irrésistible. Coup.Ça va, arrête ton numéro ! Cinéma, cirque.
13 Si M. d'Argencourt venait faire cet extraordinaire « numéro » qui était certainement la vision la plus saisissante dans son burlesque que je garderais de lui, c'était comme un acteur qui rentre une dernière fois sur la scène avant que le rideau tombe tout à fait au milieu des éclats de rire.
Proust, le Temps retrouvé, Pl., t. III, p. 923.
14 (…) t'as fini ton numéro maintenant t'es pas intéressant file te laver t'es crasseux (…)
Tony Duvert, Paysage de fantaisie, p. 77.
DÉR. Numéroter.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • número — (Del lat. numĕrus). 1. m. Mat. Expresión de una cantidad con relación a su unidad. 2. Signo o conjunto de signos con que se representa el número. 3. Cantidad de personas o cosas de determinada especie. 4. Condición, categoría, situación o clase… …   Diccionario de la lengua española

  • número — sustantivo masculino 1. Concepto matemático que expresa una cantidad en relación con una unidad. número cardinal. número entero. número fraccionario. número impar. número natural. número ordinal. número par. número primo. número quebrado. número… …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • Numero — Numéro № Ponctuation Accolades ( { } ) · Parenthèses ( ( ) )  Chevrons ( < > ) · Crochets ( [ ] )  Guillemets ( « » ou “ ” ) … …   Wikipédia en Français

  • Numéro 9 — Titre original 9 Réalisation Shane Acker Acteurs principaux Elijah Wood John C. Reilly Jennifer Connelly Christopher Plummer Crispin Glover Martin Landau Scénario Shane Acker Pamela Pettler Ben Gluck …   Wikipédia en Français

  • número — s. m. 1. Relação entre uma quantidade e outra quantidade, tomada como termo de comparação e chamada unidade. 2. Partes da unidade. 3. Algarismo. 4. Quantidade, porção. 5. Posição de algo numa sequência ordenada. 6. Exemplar de uma publicação… …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • número — número, coger (tomar) el número cambiado expr. equivocarse de persona o del comportamiento posible de ella. ❙ «...el almeriense se confundió de tecla, le tomó el número cambiado, folló una vez a la Ingri...» Ramón Ayerra, Los ratones colorados. ❙ …   Diccionario del Argot "El Sohez"

  • numero — / numero/ s.m. [dal lat. numĕrus ]. 1. (matem.) [ciascuno degli enti astratti che rappresentano insiemi di unità e, anche, segno con cui si rappresentano tali enti] ▶◀ cifra, (non com.) novero. ● Espressioni: fig., fam., dare i numeri ➨ ❑; essere …   Enciclopedia Italiana

  • Numero 6 — Numéro 6  Cet article concerne le personnage de la série télévisée Le Prisonnier. Pour celui de Battlestar Galactica, voir Numéro Six. Inconnu …   Wikipédia en Français

  • Numéro 6 —  Cet article concerne le personnage de la série télévisée Le Prisonnier. Pour celui de Battlestar Galactica, voir Numéro Six. Inconnu …   Wikipédia en Français

  • Numero 13 — Numéro Treize Dr Remy Hadley, dite Numéro 13 Personnage de Dr House …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.